Méhémet Ali

« Sa grande vision, son ambition était de sortir l’Egypte de la barbarie »

C’est un personnage extraordinaire, né à Kabala, en Macédoine, qui appartenait à l’époque à l’Empire Ottoman. Collecteur d’impôt, ne sachant ni lire ni écrire, négociant de tabac : on ne sait pas très bien. On sait, en revanche, qu’il n’était pas d’origine albanaise, comme on a coutume de le raconter dans la plupart de ses biographies. J’ai rencontré son descendant, Fouad II, le fils du roi Farouk, qui me l’a confirmé.

Portrait de Méhémet Ali par Louis-Charles-Auguste Couder (1840). Collection Chateau de Versaille
Portrait de Méhémet Ali par Louis-Charles-Auguste Couder (1840). Collection Chateau de Versaille
Méhmét Ali, suivi de Soliman pacha et Ibrahim pacha Illustration de Hector Horeau, extraite du livre Panorama d’Egypte et de Nubie, Chez l’Auteur Paris 1841
Méhmét Ali, suivi de Soliman pacha et Ibrahim pacha Illustration de Hector Horeau, extraite du livre Panorama d’Egypte et de Nubie, Chez l’Auteur Paris 1841
Méhmét Ali rencontre patrick Campbell, consul général britanique et des ingénieurs français vers 1840 dans son palais à Alexandrie. Lithographie de David Roberts
Méhmét Ali rencontre patrick Campbell, consul général britanique et des ingénieurs français vers 1840 dans son palais à Alexandrie. Lithographie de David Roberts

CES VIDEOS PEUVENT VOUS INTERESSER

 

Les mamelouks

« Pendant deux siècles et demi, c’est une élite militaire d’origine étrangère et païenne, qui gouverne deux provinces centrales du monde islamique : L'...

NOS PARTENAIRES