La grande discorde

« Mahomet a bâti un Etat qui domine la péninsule arabique. A sa mort vers 632, quel successeur pour assurer la pérennité politique ? C’est la première fitna, à la fois « épreuve » et « grande discorde »

Mahomet meurt vers 632. La Révélation est donc close. Mahomet est d’ailleurs désigné dans le Coran comme le dernier des prophètes. Il n’y a donc pas de succession prophétique. En revanche, dans la mesure où Mahomet a bâti un Etat qui domine la pénin- sule arabique, il lui faut un successeur pour assurer la pérennité de cette construction politique

Bataille de Siffin, illustration persane safavide, 1516
Bataille de Siffin, illustration persane safavide, 1516
La mort du prophète Mohammed. Peinture miniature ottomane du Siyer-i Nebi, conservée au palais de Topkapı, Istanbul (Hazine 1222, folio 414a)
La mort du prophète Mohammed. Peinture miniature ottomane du Siyer-i Nebi, conservée au palais de Topkapı, Istanbul (Hazine 1222, folio 414a)
Mohammed et Abu Bakr dans la grotte- Miniature turque. 17ème siècle. bibliothèque nationale de Saxe
Mohammed et Abu Bakr dans la grotte- Miniature turque. 17ème siècle. bibliothèque nationale de Saxe

CES VIDEOS PEUVENT VOUS INTERESSER

 

La période antéislamique

« Avant l’islam, le temps de l’ignorance ? Cette vision de l’Arabie préislamique est aujourd’hui totalement remise en cause grâce à l’arch...

NOS PARTENAIRES